femme qui tient son bébé

Le CBD ne soigne pas une dépression post-partum

L’arrivée d’un bébé est généralement synonyme de joie et de bonheur au sein d’une famille, particulièrement pour une femme. Toutefois, certaines mères sont souvent prises d’émotions négatives à la naissance du nouveau-né. Il s’agit d’un trouble médical grave qu’on appelle dépression post-partum. Pour atténuer ce sentiment, nombreux sont ceux qui choisissent l’utilisation de produits à base de CBD. Mais il faut savoir que le CBD ne guérit surtout pas cette dépression. Retrouvez dans cet article les explications.

Dépression du post-partum : de quoi s’agit-il ?

femme en dépression post-partum

Il s’agit d’un trouble d’humeur très courant chez les femmes qui viennent d’accoucher. Ce trouble apparaît environ quelques semaines (deux à huit), voire un an, après l’arrivée de l’enfant.

Les symptômes de ce phénomène sont assez similaires à une dépression :

  • Tristesse inexpliquée ;
  • Fatigue permanente ;
  • Insomnie ;
  • Faible estime de soi ;
  • Anxiété intense ;
  • Sentiment d’irritabilité ;
  • Manque de concentration ;
  • Faible appétit, etc.

Il est essentiel de noter que les symptômes et la gravité de ce trouble de santé peut varier d’une femme à une autre. Si ces symptômes ne durent que quelques jours ou une à deux semaines, cela peut être qualifié de « baby blues ». En revanche, s’ils persistent, cela peut représenter une dépression post-partum. Dans ce cas, l’intervention d’un médecin est impérativement recommandée.

Quels sont les facteurs de la dépression post-partum ?

Les professionnels s’accordent à dire que ce problème n’est pas le résultat d’une seule et même cause. En effet, le trouble peut être le résultat d’un enchaînement de différents phénomènes.

De ce fait, la dépression peut être due, d’un côté, à des phénomènes physiologiques tels que les troubles hormonaux. D’un autre côté, cela peut être aussi dû aux importants bouleversements causés par cet heureux événement. Il faut dire que dans ce genre de situation, la nouvelle maman peut se sentir dépassée par les événements. Elle a donc du mal à trouver l’équilibre entre ces nouvelles tâches de mère et ses activités en tant que femme.

A lire également :   Dosage du CBD : Comment trouver la bonne quantité

Par ailleurs, l’arrivée d’un bébé peut aussi apporter son lot de changements. En effet, à cette période, la mère doit adopter un rôle complètement nouveau. Un rôle qui peut être parfois lourd à porter et faire naître du stress et de l’anxiété.

C’est dans ce cadre que bon nombre de mères sollicitent ainsi l’utilisation de produits naturels afin de retrouver le bien-être. C’est pourquoi le CBD, de par ses caractéristiques anxiolytiques prouvées par des chercheurs scientifiques comme Fabien Piasco, est souvent privilégié. Source : https://www.medicatrix.be/wp-content/uploads/2021/10/PIETTEUR-PIASCO_CBD.pdf. 

Utilisation du CBD : pour aider à mieux vivre le post-partum

huile de CBD

Le CBD suscite aujourd’hui l’intérêt des femmes dans le cas d’un stress post-accouchement. Le marché de l’huile de CBD compte de plus en plus d’adeptes pour aider à traverser cette phase. Cependant, il est crucial de demander l’avis d’un professionnel de santé avant l’utilisation de CBD.

Réduire potentiellement l’anxiété

Agissant sur différentes zones du cerveau, notamment les récepteurs endocannabinoïdes, le CBD peut potentiellement aider à apaiser l’anxiété. Cette propriété peut être bénéfique pour les femmes qui se retrouvent en difficulté après l’accouchement.

Améliorer le sommeil

Les problèmes liés au sommeil sont l’une des causes les plus courantes des difficultés postnatales. Pourtant, sans un sommeil réparateur, le risque d’anxiété et de stress peut augmenter chez la nouvelle maman. C’est pourquoi, la prise de CBD peut aider la mère à retrouver son bien-être, puisque celui-ci détient une action apaisante et relaxante. Ce qui pourrait favoriser le sommeil et le repos.

Diminuer l’inflammation

Il faut savoir que l’accouchement peut parfois provoquer une inflammation. Cette dernière peut être un facteur déclenchant une dépression. D’ailleurs, selon des chercheurs en biochimie comme Elzbieta Skrzydlewska, le CBD détient des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent aider à récupérer plus rapidement. Source: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31881765/. 

A lire également :   Comment débuter avec le CBD : Guide pour débutants

Soulager la douleur

Les douleurs post natales peuvent également faire partie des quotidiens d’une nouvelle maman. Celles-ci peuvent être le résultat de l’accouchement ou les conséquences de ce dernier. Les produits à base de CBD peuvent être une option naturelle dans ce genre de situation. Ceux-ci peuvent effectivement atténuer la douleur et ainsi participer au bien-être de la femme. Source : https://sexgendercannabishub.ca/wp-content/uploads/2022/06/Pain-and-its-management_French.pdf. 

Améliorer l’humeur

L’un des symptômes les plus connus de ce type de dépression est aussi la mauvaise humeur permanente. Pour aider à améliorer l’humeur dans la vie quotidienne, le CBD peut alors être une grande aide. Le cannabidiol est, en effet, une molécule qui stimule les récepteurs de la sérotonine ou « hormone du bonheur ». Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5877694/. 

Dépression post-partum : comment utiliser le CBD ?

gellule de CBD

Avant d’utiliser les produits à base de CBD, il est d’abord nécessaire de faire un diagnostic avec un professionnel de la santé. Ce dernier peut vous recommander le dosage et les formes de CBD à prendre. En effet, il existe plusieurs formes disponibles sur le marché :

  • Huiles ;
  • Gélules ;
  • Infusion ;
  • Sprays ;
  • E-liquides, etc.

Les dosages, selon la forme du produit, sont essentiels pour une nouvelle maman. En plus, chaque forme de produit présente des degrés d’efficacité différents qui varient selon l’individu.

Dépression post-partum : le CBD n’est pas un traitement

Comme mentionné précédemment, le CBD présente de nombreux bienfaits. En effet, il permet à une nouvelle maman d’améliorer son état d’esprit durant les phases difficiles post-accouchement. Mais n’étant pas un traitement médical, ces vertus sont limitées dans leur influence sur ce genre de trouble.

A lire également :   Consommation de CBD au quotidien : Avantages et précautions

De plus, d’après la Food and Drug Administration (FDA), il n’y a pas encore d’étude probante qui garantit la sécurité du CBD durant l’allaitement. Source : https://www.fda.gov/news-events/public-health-focus/fda-regulation-cannabis-and-cannabis-derived-products-including-cannabidiol-cbd. L’organisation américaine déconseille d’ailleurs les produits à base de plantes de cannabis durant cette période.

C’est pourquoi, il est toujours recommandé de passer par des voies médicales. Suivre une psychothérapie de soutien est l’une des options les plus efficaces dans ce genre de cas. Celle-ci est réalisée par un psychothérapeute. Le traitement peut nécessiter la prise d’antidépresseurs prescrits par un médecin. L’utilisation d’anxiolytique peut être aussi nécessaire.

Par ailleurs, l’hospitalisation est aussi une option souvent nécessaire dans le traitement d’une dépression liée à la naissance. Souvent, la mère est placée dans une unité où elle peut rester avec le nouveau-né.

En bref, le CBD est une excellente alternative pour aider à réduire les symptômes de la dépression post-partum. Bien évidemment, malgré les caractéristiques énoncées, ses actions ne contribuent qu’à améliorer le bien-être des nouvelles mamans. Le traitement de ce type de dépression nécessite un suivi et un accompagnement médical rigoureux. Le CBD n’est donc qu’un simple complément et n’a pas pour vocation de traiter le problème. D’ailleurs, l’avis d’un médecin est toujours indispensable avant d’utiliser les produits à base de cannabidiol.

Publications similaires